Après un long moment d’absence, je brise mon silence.

Certains événements nous poussent dans le silence, à nous taire, et d’autres nous obligent à nous exprimer, JE BRISE MON SILENCE !

Vous savez déjà qui je suis et comment je suis arrivée jusqu’ici mais vous ne savez certainement pas qui j’étais ! Je suis née le micro à la main, meilleure élève débatteur 2006-2007, 2009-2010, meilleure innovatrice 2008-2009, major de sa promotion la petite étrangère que j’étais à l’époque a su marquer la république du Nigeria.

Je n’ai sûrement pas acquis toutes ces choses toute seule ! Derrière cette petite championne, il y avait un homme, pieux, généreux, gentil, ouvert, très strict, protecteur et attentionné que j’ai toujours considéré comme mon superman car OUI il en avait des pouvoirs, d’ailleurs j’ai toujours été étonnée du fait qu’une personne puisse avoir un cœur pour aimer autant car OUI il appelait et traitait tous les enfants de mon école comme ses propres enfants, il était toujours quelque part pour nous faire faire quelque chose.

Vous devriez vous demander : Fruit de cette merveilleuse créature, POURQUOI AVOIR ACCEPTÉ LE SILENCE DEPUIS TOUT CE TEMPS ? Pourquoi avoir opté et encouragé cette paresse intellectuelle ? Ne vous inquiétez pas, je me pose ces mêmes questions et je m’en veux beaucoup pour ça.

Pour la petite histoire, Je lui disais : Uncle Jimoh je voudrais devenir médecin pour te soigner et il me répondait : Batoooomaaa ( mon surnom) my baby tu peux être tout ce que tu veux car t’es mon enfant à moi, tâches de ne pas arrêter d’essayer jusqu’à ce que tu deviennes qui tu étais appelé à devenir. Uncle Jimoh me faisait à manger généralement pendant les week-ends, même s’il n’était pas vraiment un grand cuisinier ! mes amis et moi se régalaient et n’avaient que lui comme ami. N’oublions pas de mentionner ses coups de fouets, bah quoi ? J’étais pas une petite fille pourrie gâtée, j’ai vraiment eu chaud car QUI AIME BIEN, CHÂTIE BIEN ! Il n’était pas du tout facile comme professeur et père en même temps.

Tes chaussures doivent toujours être bien cirées, ton uniforme bien repassée, tes cheveux bien tressés, tes ongles bien coupés… la liste est longue mais il n’oubliait aucun détails et je ne pourrais sûrement pas vous raconter tout ce que j’ai vécue avec lui.

J’étais également une petite fille super sensible qui abandonnait trop vite alors en featuring avec mes parents ils m’ont inscrit en Kung-fu, là-bas j’ai été super bien botté et bien corrigée Il m’a vu grandir, il m’a vu devenir une charmante demoiselle, j’ai même été rebaptisée FATIMAH, son amour était incroyable et inégalable.

Mon départ pour le Mali en 2010 nous a séparé, je ne l’ai jamais revue depuis…

Cet article n’a pas pour but raconter mon enfance ou partager des souvenirs, je vous écris car j’avais besoin d’écrire, je vous écris pour vous dire que NOUS NE POUVONS PAS PRÉTENDRE CROIRE ET REFUSER LES ÉPREUVES, encore une fois: QUI AIME BIEN, CHÂTIE BIEN; DIEU AIME CEUX QU’IL ÉPROUVE donc ALHAMDULILLAH

Si vous avez des personnes qui ont fait votre bonheur et qui continuent de faire votre bonheur, qui se sont sacrifiés pour que vous puissiez avoir une place dans la vie, n’arrêtez pas de vous battre pour elles car elles le méritent.

Massaran DIALLO a sûrement des défauts mais toutes les bonnes qualités que vous appréciez en elle sont en grande partie grâce à ce monsieur.

Le MERCREDI 21 AVRIL 2021 un superhéros est tombé, mon superman est parti pour un voyage sans retour, un seul message Whatsapp a réussi a enterré ma patience et l’espoir que j’ai gardé pendant 10 ans ! Je ne verrais plus les choses de la même façon et vous devriez faire pareil car quelque part au tour de vous il se passe des choses difficiles à surmonter, impossible à expliquer, que l’on accepte malgré nous.. LA MORT EST AMÈRE et elle frappera à la porte de tous un jour ou l’autre, tôt ou tard !

Tout ce qui me reste c’est ton écriture et ce saint Coran que tu nous as offert à moi et mes frères.

Tu es la preuve que LES MEILLEURS PARTENT TOUJOURS EN PREMIER et que LES BELLES CHOSES NE DURENT PAS !

Je ne ferai pas d’adieu, je ne te dirai pas AU REVOIR car je ne compte pas te laisser partir. Tu seras avec moi partout où je serai, c’est ce qu’on s’était dit et je te sais, je sais que tu es un homme de parole.

Que Dieu te fasse miséricorde MUHAMMAD JIMOH BAKARE, Ta fille qui t’aime ♥️