A propos de Moi

Je suis Massaran Diallo, Activiste, Militante des droits de l’enfant, Informaticienne et Blogueuse.

Cozipress

Ma Mission

Contribuer au développement de mon pays à travers le digital.

Ma Vision

Devenir une grande marque du digital au Mali et dans le monde.

Mes Activités

Développement web et d'application, community management, rédaction web.

Mon Equipe

Mon équipe est composée des développeurs, communicants et blogueurs.

image
image
image
image
image
Au revoir 2021 !

Encore une année qui prend fin, je lève les yeux au ciel et je souris sans aucune raison, j’ai pris cette habitude de sourire sans aucun motif car très souvent quand nous n’avons plus rien à offrir, le sourire reste le meilleur moyen pour communiquer.

Chère 2021, quelle année de chamboulement tu as été pour moi ! J’avoue que tu m’as apporté pleins de bonheur mais au delà, tu m’as fait ressentir des souffrances inavouables, des moments de déceptions inexplicables, je ne te blâme pas du tout car je suis croyante et je sais que tu ne faisais que obéir aux ordres.

En 2021:

– J’ai vu les miens disparaître sans dire au revoir, j’ai vu des êtres chers quitter ma vie, d’autres sont morts, d’autres non.

– J’ai vu les miens souffrir et je n’ai rien pu faire pour eux, j’ai eu mal pour beaucoup et je suis restée indifférente pour certains.

– J’ai vu mes projets se réaliser.

– J’ai gagné des distinctions au niveau international.

– J’ai hissé haut le drapeau de mon pays.

– J’ai décroché un job.

– J’ai vu dans les yeux de mes parents, la fierté d’avoir fait cette magnifique jolie dame que je suis devenue.

– J’ai rencontré de belles âmes,

et surtout

– J’ai partagé des moments de joies et de folies avec les personnes les plus importantes de ma vie, des moments qui me laisseront des souvenirs à tout jamais.

On me demandera pourquoi je suis plus focus sur les moments sombres et je répondrais à mes chers lecteurs qu’on apprend que dans la difficulté, que:

– la difficulté nous forge,

– elle nous aide à grandir,

– elle nous pousse à voir grand,

– elle nous oblige à rester droit,

– dans la difficulté nous nous attribuons des principes, nous respectons nos choix et ceux des autres.

Une année prend fin et c’est le moment de nous évaluer, qu’est-ce qui a changé en nous et en notre façon de voir les choses, spirituellement, émotionnellement et moralement ?

qu’avons-nous appris en début d’année et qui ont été appliqué courant l’année ?

quelles ont été nos plus grandes réussites ?

dans quoi et quoi avons-nous échoué et quelles sont les raisons derrière ?

qu’est-ce qui ne doit jamais nous suivre en 2022 ?

quels sont nos plans pour la nouvelle année qui s’annonce ?

Ainsi nous pourrions dire nous avons réussi à créer une meilleure version de nous.

Au revoir 2021, merci d’avoir été fidèle aux rôles qui t’ont été attribués.

Chers amis et proches, chers lecteurs, ce cœur à la fin de ce billet vous appartient à tous, il représente ma profonde gratitude, il est plein de reconnaissance.

MERCI !

❤️

Bonne Année !

Début: 1er Janvier 2022 à 03 heures 58 minutes

Bienvenue 2022 ! Je suis heureuse de te rencontrer enfin, il y’a quelques jours je faisais mes adieux à ta petite sœur, j’espère qu’elle a eu le temps de te briefer un peu sur comment ça se passe par ici ?!

J’avais tellement hâte de te voir, et maintenant que tu es là, je ne veux pas fermer l’œil par peur de te voir t’éclipser.

Qu’est-ce que tu nous apportes ?

Ici, tout n’est pas rose et nous vivons comme s’il n y’aurait pas de lendemain, j’espère que tu nous apportes de la joie, de la paix et du pur bonheur ?

À mes chers lecteurs, le chiffre a encore changé et je prie pour que vos différentes situations changent avec, en positif.

J’ai toujours eu peur pour le pire mais je sais que le pire est inévitable et que là où il y’a de la joie, il existe forcément quelque part au moins une pincée de peine alors mes vœux pour vous sont les suivants:

Bonne Année 2022 !

Puisse Dieu vous apaiser les cœurs.

Puisse Dieu vous aider et vous accompagner dans la réalisation de vos rêves et projets.

Puisse t’Il (Dieu) vous accorder ce que vous méritez, ce qui est bien et mieux pour vous.

Puisse Dieu vous donner de la force aussi physique qu’émotionnelle dans vos combats quotidiens.

Que Dieu bénisse le Mali et les Maliens.

Fin: 04 heures 10 minutes.

AUCUNE PERSONNE NE SUFFIT À ELLE TOUTE SEULE

NOUS AVONS TOUJOURS BESOIN DES AUTRES POUR Y ARRIVER.

Nous avons toujours besoin des autres autour de nous, c’est une réalité, c’est un fait !

Mais au Mali d’aujourd’hui, qu’est-ce qu’on voit ? On voit des personnes qui souffrent de l’absence des autres dans leurs vies. Mon billet parle d’un sujet très précis ! Les projets qui tombent à l’eau à cause de l’insouciance de ceux qui nous entourent.

Partant de mon constat personnel, des porteurs de projets, des chefs d’entreprises, des leaders d’associations, en tout cas la plupart sont à la fois la tête, le tronc et les membres de leur entreprises, et ce malgré le fait qu’ils ont des équipes bien formées.

Quand ils ne sont pas présents rien ne va ! Quand ils quittent la ville ou le pays tout se mélange. Porter un projet au Mali est devenu synonyme de stress au quotidien car c’est soit tu vas jusqu’au bout avec ou sans aide, soit tu abandonnes pour qu’après? on te traite directement de lâche. Ce que tu subis au quotidien, importe peu ! Le plus important c’est le résultat, quand ça va tout le monde t’applaudît, tu seras encore heureux et chanceux si tu trouves des gens pour t’applaudir, parce que très souvent ils t’observeront de loin sans rien dire et quand tout tombe à l’eau ils seront les premiers à crier sur la place : ON SAVAIT QUE ÇA N’ALLAIT PAS ALLER LOIN !

Ne laissez personne vous faire croire que vous n’avez pas besoin des gens dans vos réalisations et vos projets, quand on vous met à l’écart, n’acceptez jamais de rester à l’écart.

Il serait judicieux d’aller à la rencontre des personnes qui seront prêtes à vous aider, qu’il pleuve ou qu’il neige, c’est bien possible de changer d’équipe encore, encore et encore jusqu’à ce que vous tombez sur la bonne. Je crois aux belles âmes, elles sont rares mais bien présentes.

Porter un projet, c’est comme avoir un enfant, vous ne pouvez pas élever votre enfant seul, et ceux qui n’ont pas d’enfant ne doivent pas croiser les bras et observer celui des autres mourir de faim, de soif et de froid.

C’EST ENSEMBLE QUE NOUS POUVONS.